top of page

Bienvenue
sur le site de la concertation du projet Emil’Hy !

Concertation Emil'Hy
Image du projet Emil'Hy

USINE DE PRODUCTION D’HYDROGÈNE RENOUVELABLE ET BAS CARBONE DANS LE CADRE DE LA TRANSFORMATION ÉNERGÉTIQUE DE LA CENTRALE ÉMILE HUCHET À SAINT-AVOLD (57)

Logo du projet Emil'Hy
ACTUALITÉS

GazelEnergie est fier de présenter au public son projet « Emil’Hy » qui prévoit l’implantation, sur le site de la centrale Émile Huchet, d’unités de production d’hydrogène par électrolyse de l’eau qui permettrait la production, à terme, de 56 000 tonnes d’hydrogène renouvelable et bas-carbone par an. Ce projet, qui serait raccordé au réseau du projet MosaHYc, est à ce titre également porté par GRTgaz, Gestionnaire du réseau de gaz.

 

En application de l’article L.121-8-II du Code de l’environnement, GazelEnergie et GRTgaz ont conjointement saisi la Commission Nationale du Débat Public (CNDP), qui a décidé d’organiser une concertation préalable et a désigné Mme Valérie TROMMETTER et M. Luc MARTIN garants de cette concertation.

 

Cette concertation préalable, qui s’est déroulée du 27 février au 21 avril 2024, est désormais terminée.

 

Ce site centralise désormais les contributions, avis, questions et cahiers d’acteurs déposés sur le site internet pendant la concertation ainsi que l’ensemble des informations nécessaires pour comprendre le projet, appréhender ses enjeux et ses objectifs et prendre connaissance de ses effets sur l’environnement et pour le territoire.

Le projet Emil’Hy prévoit l’implantation d’unités de production d’hydrogène par électrolyse de l’eau qui permettrait la production, à terme, de 56 000 tonnes d’hydrogène renouvelable et bas-carbone par an.

 

Le projet Emil’Hy s’inscrit pleinement dans le cadre de la transformation du site de la Centrale Émile Huchet de Saint-Avold (Moselle) en Éco-plateforme industrielle de production d’énergies vertes.

 

Ce projet vise une capacité de 400 MW à terme, avec une première phase de production de 200 MW dès 2027 et une seconde phase de 200 MW à horizon 2030.

 

L’hydrogène produit par les nouvelles installations créées serait injecté dans le réseau du projet MosaHYc, qui prévoit la création d’une infrastructure de transport d’hydrogène de 100 km. Ce réseau est porté par les opérateurs de réseaux de distribution Creos (Allemagne) et de transport GRTgaz (France), en coopération avec le groupe énergétique Encevo (Luxembourg). Le projet serait connecté à la canalisation MosaHYc via un poste d’injection situé sur le site de la centrale dont GRTgaz est le maître d’ouvrage.

Chiffres clés du projet Emil'Hy

LE PROJET EN BREF

Bouton Le rôle des garants
Le bilan de la concertation par les porteurs du projet est en ligne !   Lire la suite >
Le bilan des garants de la concertation est en ligne !   Lire la suite >
La concertation préalable sur le projet Emil’Hy est terminée !   Lire la suite >
bottom of page